École Saint Ursule

LA CONGRÉGATION DES SŒURS DE SAINTE URSULE

Plus de quatre siècles d’Histoire !

La congrégation des Sœurs de Sainte Ursule a été fondée en 1606 par une Dijonnaise, Anne de Xainctonge.

Fondation Anne de Xainctonge : fondationadx.fr

Cette congrégation était désireuse d’enseigner aux filles, quel que soit leur milieu social, car à l’époque, il n’y avait pas d’école pour elles. Enseigner donc, pour proposer parallèlement une éducation au Christ.

La congrégation de Sainte Ursule est donc née, et il s’agit d’un ordre non cloîtré. Cet ordre se développe en Suisse, en Allemagne, en France notamment à Dijon (1872), à Dole, Besançon, Baume-Les-Dames, Vesoul, Lure, Orchamps, Versailles mais aussi à Bruxelles.

À travers le temps, l’esprit de la congrégation ne change pas : permettre à tous de recevoir une éducation.

Après le Concile de Vatican 2, la congrégation confirme ses priorités et axe davantage son action vers les plus pauvres, les exclus.

Les religieuses conservent également la tutelle de leurs écoles. Ce qui est le cas de la nôtre, puisque la Communauté des Sœurs est proche (Dijon et Dole). Leur aide nous est précieuse, tant dans le Projet éducatif que dans la Pastorale.

L’école Sainte Ursule d’aujourd’hui est une école qui se veut être dans la lignée de sa fondatrice et de la congrégation religieuse.

Il s’agit donc d’œuvrer dans un esprit de continuité avec nos prédécesseurs (religieuses, enseignants, éducateurs).

tutelle-soeurs-sainte-ursule

« Anne de Xainctonge est une petite lumière
qui en a allumé des milliers d’autres »